Scarlett

Titre : Scarlett

Auteur : Alexandra Ripley

Editeur : Milady

Genre : romance historique

Résumé : « Demain est un autre jour… » Sur ces mots d’une héroïne impétueuse et attachante s’achevait une des plus bouleversantes histoires d’amour jamais racontées. Incarnés à l’écran par Clark Gable et Vivien Leigh, les héros d’autant en emporte le vent, Rhett Butler et Scarlett O’Hara, sont entrés dans la galerie des amants de légende. Mais pour des millions de lecteurs, leurs amours demeuraient en suspens… Nous révéler la suite: c’est le défi qu’a relevé Alexandra Ripley. Toujours aussi fougeuse et passionnée, Scarlett, qui s’est juré de reconquérir l’homme de sa vie, parviendra-t-elle à surmonter les déceptions et les obstacles multiples qui l’attendent? C’est dans une Irlande ensanglantée par la guerre, berceau de la famille O’Hara, que le destin nous donnera enfin sa réponse.

J’ai dévoré ce livre ! Ce n’était pas gagné d’avance. A vrai dire, ça soit passait, ça soit cassait. Je m’explique, j’aime beaucoup l’univers de cette histoire et le personnage de Rhett Butler, mais la Scarlett et le racisme sous-jacent du film de 1939 m’agace au plus haut point. J’ai tout de même tenté ma chance, et je ne le regrette pas une seule seconde !

Scarlett, toujours aussi agaçante ?

Oui et non, Elle a toujours ce même tempérament de petite fille riche égoïste, surtout quand elle parle de ses enfants – elle ne mérite guère le titre de mère de l’année – et en même temps, elle se bat pour ce qu’elle veut, quitte à écraser quelques pieds au passage. Et pourtant, au fil des pages, elle se révèle bien plus profonde que ça. On la découvre grâce à la plume riche et fluide de l’auteur, et j’ai fini par l’apprécier, et trembler avec elle dans sa reconquête (utopique ?) de Rhett. Le personnage mûri au fil de son aventure et de ses expériences, et c’est très agréable.

Le portrait d’une époque

L’autre plus de ce livre, ce sont ses plongées dans l’époque de la fin dix-neuvième et les clivages sociaux de ce temps, On découvre tout d’abord la vie de la bonne société de Charleston et Savannah avec leurs règles de bienséance, opposées à la communauté irlandaise dont est issu le père de Scarlett, symbole dans ce roman de liberté et d’amour familial. Scarlett est ballottée entre ces deux univers incompatibles. Certains de ses choix m’ont fait hurler, moi pour qui le choix était clair.

La dernière partie du roman se déroule en Irlande. Ce pays est symbole de renouveau pour Scarlett, adoptée par la branche de sa famille sur place, qui reconstruit sa vie avec courage et bonne humeur, aveugle pourtant au climat politique du pays et aux velléités d’indépendance des Irlandais. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

En bref, j’ai adoré ce roman. Je me suis laissé emporté par l’histoire avec plaisir. Alors oui, les choix de Scarlett m’ont par moment agacé, mais lire le chemin de son évolution est des plus plaisant, et les personnages secondaires sont plus succulents les uns que les autres, donnant une énergie à l’histoire des plus agréables.

C’est donc un 4/5 pour moi !

A propos Edorra 83 Articles
J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*