Les stagiaires arrivent !

couv40951550

Titre : Les Stagiaires

Auteur : Samantha Bailly

Éditeur : Milady

Genre : Contemporain

rating-4-star

Résumé : Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d’horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative.
Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives.
Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne.
Étudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. À leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro…
Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent.
Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?

…oooOOOooo…

Je ne savais pas exactement à quoi m’attendre avec ce roman, et finalement, j’ai passé un bon moment. Le style est très fluide et on se laisse très facilement embarqué dans l’histoire.

La narration est découpée en deux parties : une racontée par Ophélie, la stagiaire en communication, et l’autre par Arthur, le stagiaire en contrôle de gestion. Leurs deux points de vue s’enchaînent un chapitre après l’autre. J’aime quand on a plusieurs points de vue tout en gardant la narration à la première personne. J’ai donc été ravie de ce côté-là.

L’autre bon point de ce roman, c’est la construction des personnages. Leur caractère est fouillé, construit. Ils ont une âme propre et une présence incontestable. Ceci même pour les personnages secondaires. Ils ont tous un petit quelque chose qui les rend mémorable. J’ai aimé le caractère cynique d’Arthur même si c’est un profond salaud. C’est pas un spoiler hein, vous le découvrirez dès les premières lignes . Ophélie a su me toucher aussi, mais par son expérience, je me sentais plus proche d’elle. Il y a une réelle évolution des personnages dans cette histoire. Après tout, ce stage est un parcours initiatique, et pour ces stagiaires une réflexion sur soi-même, sur ce que leurs proches veulent qu’ils soient et ce qu’ils sont vraiment. Le passage à l’âge adulte en somme.

Ce roman se passant en milieu professionnel, on n’échappe pas à une critique du marché du travail. Je l’ai trouvé très bien amenée, toute en légèreté, à la fois présente et secondaire à l’intrigue. Heureusement, parce que vu ma situation professionnelle actuelle, ça aurait pu me gâcher le roman . Finalement, pas du tout. Un très bon point en ce qui me concerne.
Pour conclure, j’ai passé un bon moment avec ce roman. Ça aurait pu n’être pas le cas car je ne suis généralement pas fan des histoires contemporaines, mais les personnages riches de cette histoire ont su me convaincre et me séduire. Je me repencherai probablement sur la plume de Samantha Bailly.

A propos Edorra 83 Articles
J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*