The 100 – saison 3 : le syndrome GOT a encore frappé

the100

Titre : The 100

Saison : 3

Genre : Drama, science-fiction

Créateur : Jason Rothenberg

Casting : Eliza Taylor, Bob Morley, Marie Avgeropoulos, Christopher Larkin…

rating-3-star

Résumé : Pendant deux saisons, les réfugiés de The 100 envoyés sur Terre ont été en guerre. D’abord avec eux-mêmes, puis avec les Natifs, et enfin avec le Mont Weather. Beaucoup ont perdu la vie en chemin. Ils ont tous perdu leur innocence. Ils ont appris douloureusement que dans la bataille pour la survie, il n’y a ni héros, ni méchants. Il y a seulement les vivants et les morts. Mais maintenant la guerre est finie. La bataille contre le Mont Weather a été remportée. Les prisonniers sont rentrés chez eux dans un monde apparemment en paix, mais peuvent-ils, eux, trouver la paix après ce qu’ils ont fait pour s’échapper ? Et y a-t-il plus à la vie que la survie ?

Malheureusement, leur tout nouveau sens de la normalité sera de courte durée, et leurs vies seront changées pour toujours alors que des menaces, à la fois anciennes et nouvelles, testeront leurs loyautés, les pousseront au-delà de leurs limites, et les feront s’interroger sur ce que cela veut réellement dire d’être humain. D’abord, ils se sont battus pour survivre. Ensuite, ils se sont battus pour leurs amis. Maintenant, ils vont devoir se battre pour la race humaine.


…oooOOOooo…

Après les événements survenus au Mont Weather durant la saison 2, les membres du sky crew se sont réfugiés à Arkadia et se construisent une nouvelle vie. Kane fait tout pour que la paix avec les grounders perdure. Mais un nouveau clan hostile, le peuple des glaces, commence à faire parler de lui.

Clarke est aux abonnés absents et est recherchée par les grounders car elle est censée avoir de grands pouvoirs suite aux morts qu’elle a provoqué au Mont Weather.

Clarke la fugitive
Clarke la fugitive

Jaha et Murphy font la connaissance d’A.L.I.E.

Ces quatre intrigues évoluent en parallèle pendant quelques épisodes avant de se rejoindre.

Je ressors assez mitigée de cette saison. Les guéguerres entre grounders ne sont clairement pas les raisons pour lesquelles je regarde la série. J’ai d’ailleurs hésité à regarder cette saison 3. Mais vu qu’on m’a grandement conseillé de continuer, je me suis laissée tenter cet été.

L’intrigue des grounders est menée sans grande surprise, mais permet d’en apprendre plus sur le système politique terrien. Les personnages sont fidèles à eux-mêmes. Ils prennent des décisions discutables parfois, voire même souvent. Mais au fond, même si certains n’agacent, ça les rend crédibles et humains. J’ai tout de même trouvé que toutes ces histoires de rivalité de clans tournaient en rond toute la première moitié de saison.

Du côté du sky crew, on voit comment un peuple peut vite basculer dans l’intolérance quand il est face à l’insécurité. Le thème est bon, mais je l’ai trouvé pas suffisamment bien exploité. J’ai eu l’impression qu’on mettait trop le blâme sur le nouveau chef, certes antipathique, alors que s’il a été élu, une bonne partie du sky crew est à blâmer. Heureusement, les scénaristes se sont rattrapés en deuxième partie de saison.

L’intrigue qui pour moi était la plus prometteuse était celle sur la « city of lights« . Son traitement a plutôt bien commencé avec Jaha se plaçant en nouveau prophète, et Murphy sachant qu’A.L.I.E était l’I.A. responsable des attaques nucléaires. Malheureusement, la suite de l’intrigue m’a déçue. On traîne pendant trop d’épisodes, le temps qu’A.L.I.E ait sous sa coupe quasiment toute la population de la Terre, pour conclure en deux petits épisodes. On n’aura quasiment pas vu la « city of lights« . J’aurais pourtant aimé voir nos personnages lutter dans ce nouvel environnement qu’ils n’ont jamais connu, se demander ce qui est réel ou non. Ça aurait pu être intéressant. Tant pis pour moi.

jaha
Jaha, A.L.I.E et le nouveau chancelier, Pike

Encore une fois, c’est Clarke qui sauve tout le monde. On lui en demande beaucoup à cette petite, non :mrgreen: ?

Pour finir, cette saison a son lot de morts de personnages, souvent gratuites. J’ai vraiment trouvé que ça faisait trop, que c’était un effet de mode provoqué par Game of Thrones. Mais déjà que ça devient lassant dans GOT, c’est pire dans les autres séries. D’ailleurs, il y avait pas mal de clins d’œil / inspirations dans cette saison : Game of Thrones, l’exorciste, Battlestar Galactica…

En conclusion, c’est une saison qui se laisse regarder mais qui tourne vite en rond.

A propos Edorra 83 Articles
J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*