Je suis Adèle Wolfe

Titre : Je suis Adèle Wolfe

Saga : Wolf by wolf

Auteur : Ryan Graudin

Editeur : Editions du Masque

Genre : jeunesse, science-fiction

Résumé : 1956. Le IIIe Reich et l Empire du Japon gouvernent le monde.
Afin de commémorer la victoire des forces de l’Axe sur le Royaume-Uni et la Russie, Hitler et l’empereur Hirohito organisent chaque année une grande course de moto entre leurs deux continents. Le gagnant remporte une entrevue privée avec le Führer lors du bal de la Victoire.
Yael, une survivante des camps, n’a qu’un but dans la vie : gagner cette course et tuer Hitler. Pour parvenir à ses fins, elle décide de se faire passer pour la gagnante de l’année précédente, Adèle Wolfe. L’affaire se corse lorsque le frère et l’ancien petit-ami de cette dernière décident eux aussi de participer à la course…

Certains d’entre vous le savent peut-être, mais j’ai un gros faible pour les uchronies. Imaginer comment serait le monde si tel ou tel événement historique avait tourné différemment est passionnant, je trouve.

Le résumé original de « Je suis Adèle Wolfe » m’a donné envie d’en savoir plus et je ne regrette pas mon choix une seule seconde.

On fait la connaissance de Yael et de son passé effroyable. C’est en effet une survivant des camps. Elle ne doit sa survie qu’au fait qu’elle ait subie des expériences médicales. Ces dernières ont transformé son ADN, lui permettant de modifier son corps et son visage à volonté.

Aujourd’hui échappée des camps, elle fait partie de la Résistance. Car dans cette histoire, le régime nazi et l’empire japonais sont plus florissants que jamais. La Résistance s’est organisée dans tous les pays occupés, mais n’est pas assez forte pour renverser le système en place. Elle a besoin d’un symbole fort pour renverser le pouvoir. La mort d’Hitler serait idéale. Malheureusement, ce dernier, paranoïaque, reste enfermé dans sa forteresse à longueur d’année, sauf lors du bal de la Victoire de la grande course à moto Berlin-Tokyo. L’année précédente, il a même dansé avec Adèle Wolfe, gagnante de la course.

C’est là que Yael intervient. Elle va prendre la place d’Adèle pour tuer Hitler. Mais la jeune motarde allemande a beaucoup plus de secrets que prévu. Yael va devoir jouer son rôle sans se faire démasquer ou tuer par ses adversaires. Car dans cette course, tous les coups sont permis.

Ce livre m’a transportée pour plusieurs raisons.

Les personnages tout d’abord. Ils ont tous une psychologie développée et ne sont pas des copycat les uns des autres. Ce qui est appréciable pour du Young Adult.

Yael, le personnage principal, est touchante dans son combat. Elle veut se venger, mais n’a pas perdu pour autant son humanité. Ce qui cause un combat intérieur des plus intéressant lors de sa mission. Des flash-back sur son passé nous permettent d’en apprendre plus sur son évolution.

Félix Wolfe, le frère jumeau d’Adèle, est lui aussi intéressant. On se demande quels sont vraiment ses buts. Et il est évidemment le plus à même de démasquer Yael.

Luka, lui, est l’archétype du parfait nazi, pourtant, ses actions nous mène à nous poser des questions sur ses valeurs et ses buts. Est-il vraiment un danger pour Yael ?

Les personnages secondaires laissent aussi leur empreinte. Ils apportent quelque chose à l’histoire et ont une vraie identité. Ils ne sont pas de simples faire-valoir.

Le second élément qui m’ait fait aimé ce roman, c’est l’univers. Il est bien ficelé et crédible jusque dans les détails. Bien sûr, ce premier tome ne peut pas faire le point sur toute la géopolitique de cet univers, mais on en apprend suffisamment sans que ça vienne alourdir l’intrigue.

Autre point qui a accroché l’amoureuse de voyages que je suis, c’est le mouvement inhérent à cette intrigue. La course traverse l’Europe, le Maghreb et l’Asie, permettant de voir l’effet de ce monde totalitaire sur ces différentes régions. Palpitant !

Enfin, la fin inattendue, bien qu’un peu abrupte, m’a donné envie de lire la suite car les pistes ouvertes sont passionnantes.

Vu tous ces bons points, je ne peux que vous conseiller de lire « Je suis Adèle Wolfe ».

A propos Edorra 83 Articles
J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*