Porcelaine

Titre : Porcelaine
Auteur : Estelle Faye
Éditeur : Les moutons électriques
Genre : Fantastique

Résumé : Chine, vers l’an 200.
Xiao Chen est un comédien errant, jeté sur les routes par un dieu vengeur. Un masque à forme humaine dissimule son faciès de tigre, tandis que son cœur est de porcelaine fêlée. Son voyage va durer plus de mille ans.
Au cours de son périple, il rencontrera Li Mei, une jeune tisseuse, la Belle qui verra en lui plus qu’une Bête. Celle qui, sans doute, saura lui rendre son cœur de chair. Cependant Brume de Rivière, fille-fée jalouse et manipulatrice, intrigue dans l’ombre contre leur bonheur.
Pendant presque quinze siècles, rivalités et amour s’entrecroisent, tissant une histoire de passion, de tendresse et de sacrifice, sur fond de magie et de théâtre.

J’ai découvert ce roman dans la pochette surprise de ma médiathèque ayant pour thématique l’Asie. Par moi-même je ne pense pas que j’aurais pris ce livre, mais ça a été une belle découverte, même si je suis loin du coup de cœur.
Le livre nous conte l’histoire de Xiao Chen, fils d’un potier chinois au troisième siècle. Son père est obsédé par l’idée de créer une poterie parfaite. Il y parvient un jour, mais pour quelle soit parfaite, elle doit cuire plusieurs jours. Malheureusement, il vient à manquer de bois pour alimenter le feu. Xiao Chen décide alors de monter au sommet de la montage, où paraît-il existe le jardin magique du dieu de la montagne. Il y parvient, et réussit de peu à ramasser des aiguilles de pin. Son père réussit sa poterie, mais le dieu furieux maudit Xiao Chen en lui octroyant une tête et des sens de tigre en lieu et place de son visage humain. Les habitants de son village, terrifiés, le bannissent. Commence alors pour lui un voyage qui le conduira dans un monde de spectacle et de magie.
L’histoire est coupée en trois parties. La première se déroule au 3ème siècle et suit les aventures de Xiao Chen qui rentre dans une troupe de théâtre peu commune. Il y rencontre notamment Brume de Rivière, une fille-fée aux grands pouvoirs en sommeil, et pied-de-cendre, un séduisant comédien rêvant d’immortalité.
Les seconde et troisième parties se déroulent au 16ème siècle, et raconte comment Xiao Chen prend Li Mei pour épouse, comment ils tombent amoureux, et la jalousie et les machinations de Brume de Rivière.
Les personnages sont intéressants, on nous informe sur leurs pensées et leurs émotions. Cependant, mis à part pour Xiao Chen, on n’a pas beaucoup d’informations sur leur passé. Ils ont chacun leurs particularités, ce qui les rends intéressants à suivre.
Il y une certaine poésie dans la magie ancienne relatée par ce roman. Il y a un appel au rêve qui est assez agréable.
Le point noir de ce roman est pour moi le style. Je n’ai pas accroché à ce type de narration un peu froid. Je n’ai pas réussi à entrer pleinement dans l’histoire, malgré un potentiel certain.
Au final, j’ai passé un bon moment, mais ce roman ne restera pas gravé dans ma mémoire.
A propos Edorra 83 Articles
J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*